Un éditeur Steam attaque en justice des joueurs mécontents

0
Share Button

Valve, la société détentrice de Steam, a bannit l’éditeur américain Digital Homicide Studios suite à sa plainte déposée à l’encontre de 100 utilisateurs ayant laissé des commentaires négatifs sur ses jeux.

En mars, le youtuber Jim Sterling avait déjà été trainé en justice pour des raisons similaires. 15 millions de dollars de dédommagement lui étaient réclamés. « Digital Suicide » a même lancé une campagne de financement pour obtenir un soutien extérieur.

Lorsqu’une centaine d’utilisateurs Steam ont créé le groupe Digital Homicides Poop Games, le studio n’a pas hésité, réclamant 18 millions de dollars. Seuls les pseudos étant visibles, il a demandé à Valve de llui transmettre les données personnelles manquantes. Vendredi, Valve a retiré l’intégralité des contenus de la firme de sa plate forme (exceptée sa page). Un représentant explique à Polygon : « Valve a arrêté de faire affaire avec Digital Homicide en raison de son hostilité à l’encontre de Steam. »

 

(Visited 119 times, 2 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !