[Critique] Victorious : un Wolfmother inoffensif

0

Un énième changement de lineup est-il synonyme de renouveau ou annonce t-il une longue descente aux enfers pour un groupe de rock? Avec un titre comme  Victorious ,   Andrew Stockdale, leader incontesté et incontestable de Wolfmother , semblait vouloir museler les mauvaises langues. S’entourant d’un nouveau batteur (le cinquième du nom !) et de son presque fidèle bassiste (le deuxième), Stockdale

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 70 times, 1 visits today)

Avis

5,5 Fade
  • Votre avis (2 Vote) 6.6

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !