[Critique] The Missing S01 E01 : rien ne manque

Un père tombe, 8 ans après la disparition de son fils, sur un indice qui lui permettra peut-être de le retrouver vivant. De retour dans cette ville française où tout a commencé mais qui veut passer à autre chose, il est prêt à tout pour que quelqu’un le croie et lui vienne en aide.

Dans The Missing, James Nesbitt est formidable dans le rôle du père rongé par la culpabilité et l’espoir. Frances O’Connor est parfaite dans celui de la mère qui tente de se détacher du drame en reportant son amour sur le fils de son nouveau compagnon. Côté Français, Tchéky Karyo, Saïd Taghmaoui et Émilie Dequenne, représentent les forces de Police investies dans les recherches initiales. La plupart des personnages présents à l’époque réapparaissent aujourd’hui pour nous faire découvrir par petites touches subtiles les changements que le drame a opéré sur eux.

Malgré la volonté de planter le décor et de jouer sur deux époques différentes, le pilote de The Missing, de très bonne facture, ne fait pour autant pas l’erreur de s’enliser dans un simple comparatif 2006/2014. Il avance même efficacement, comme le prouve une dernière scène pleine de promesses.

Critique écrite par Simon D. Réhon

Avis

8.5 Incontournable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply