[Test] Ori and the Blind Forest au cœur des bois enchantés

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ori and the Blind Forest, jeu indépendant parrainé par Microsoft Studios, s’est rapidement inscrit comme un incontournable du programme ID@Xbox. Une place qu’il n’a pas volé…

Dès la cinématique d’introduction, le titre joue la carte du choupi-tognon touchant. Ori se détache de l’arbre aux esprits et est recueilli par Naru. Mais sans lui, l’arbre aux esprits se meure, la forêt et son ami ne tardant pas à suivre…

Soutenue par une magnifique bande-on signée Gareth Coker, c’est une histoire toute en profondeur et en ellipse qui nous est narrée. Les décors, semblant sortis tout droit des studios Ghibli, grouillent de vie. On admire cet enfant de la forêt lumineux se démenant à travers un level design tout aussi bien réalisé. Tel un Metroidvania, ce jeu de plate-forme mêle exploration, puzzle-game avec une touche de jeu de rôle. Les niveaux labyrinthiques s’avèrent en réalité plutôt intuitifs et on se lasse pas de les (re)découvrir à l’aide de nouvelles capacités.

Également bien pensée, la difficulté augmente crescendo sans être handicapante puisque  le joueur gère ses sauvegardes comme il l’entend. Après une dizaine d’heure de jeu on en arrive à cette conclusion : Moon Studios a parfaitement réussi son coup !

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

9.5 Parfait !

Ori and the Blind Forest est sorti le 11 mars 2015.
Test réalisé sur PC.

  • Graphismes 9
  • Bande son 10
  • Gameplay 9.5
  • Durée de vie 9
  • Originalité 10
  • User Ratings (1 Votes) 10
Share.

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply