Test Nioh 2, véritable opus ou simple extension ?

Après un premier épisode fort sympathique, la Team Ninja remet le couvert cette année avec Nioh 2. Malheureusement, la déception est au rendez-vous…

Il aura fallu attendre plus de douze ans pour mettre la main sur Nioh, un « Dark Souls-like » créé par la Team Ninja. Malgré quelques défauts, le titre apportait de très bonnes choses et était vachement plaisant à faire.

Trois ans plus tard, Nioh 2 débarque dans nos contrées et c’est avec une once d’excitation (teintée d’une pointe de doutes) qu’on s’est lancé dans cette nouvelle aventure. Malheureusement, le plaisir a vite laissé sa place à l’incompréhension puis à la déception. Chronique d’un titre pas si exceptionnel que ça.

Nioh 2, des qualités indéniables et bien présentes

Avant toute chose, nous tenons à préciser que Nioh 2 se révèle un bon (voire très bon) jeu dans son ensemble. Premièrement, les fans retrouveront l’ambiance glauque, sombre et typique japonaise qui faisaient le charme du premier épisode.

Le scénario ne casse clairement pas des briques mais a le mérite d’exister et de proposer des moments assez plaisants. Les personnages s’avèrent toujours aussi énigmatiques et apportent leur lot de questions. De même, les cinématiques font leur taff, sans jamais en dire trop.

https://image.jeuxvideo.com/medias-md/158954/1589539969-30-card.jpg

Plus gros et toujours aussi implacable

Concernant le gameplay, on retrouve les mêmes éléments que le premier épisode mais en bien plus étoffés. Nioh 2 se veut toujours aussi précis et exigeant et la moindre erreur peut être fatale. On regrettera juste le positionnement traître de certains ennemis qui te feront rager plus d’une fois. C’est d’autant plus frustrant quand on sait que l’aventure n’est clairement pas une promenade de santé et qu’elle ne se termine pas rapidement et ni aisément.

Comme toute bonne suite, le titre apporte son lot de nouveautés bienvenues comme le contre explosif ou encore les pouvoirs des Yokai. De plus, des armes inédites ont été ajoutées, permettant de varier les plaisirs et les combos à la pelle. Chacun trouvera donc forcément son compte au bout d’un moment. Malheureusement, tous ces points positifs disparaissent au profit d’autres plus négatifs au fil du temps…

Nioh 2, un second opus qui fait tâche

Outre sa direction artistique inspirée et son ambiance glauque à souhait, les graphismes s’avèrent bien en deçà des standards actuels. Pire, nous n’avons pas eu la sensation d’une rélle amélioration graphique par rapport au premier opus, sorti il y a déjà quatre ans ! Nous en attendions bien plus que ça. Par ailleurs, la gestion de la luminosité déçoit et nous passons plus de temps à pester contre l’abondance d’obscurité. Quelle plaie…

Les développeurs ont décidé de garder le système de loot hasardeux et inutilement complexe du précédent épisode. Nous aurions apprécié un peaufinement qui aurait pu alléger la gestion des équipements, surtout avec l’ajout de nouvelles armes. Nous perdons énormément de temps dans les menus qui ne sont clairement pas ergonomiques.

https://assets.vg247.com/current//2020/03/nioh-2-evil-kodama.jpg

Une I.A. facile à tromper

Malgré une difficulté plutôt bien dosée (même si, parfois, injuste), nous ne pouvons pas pardonner l’I.A. perfectible des ennemis (sauf celle des boss). Ils suivent un chemin prédéfinis et ne t’attaquent que si tu rentres dans leur champ de vision. Tu peux donc massacrer une flopée d’adversaires à côté d’autres sans qu’ils ne daignent réagir. Cela nous arrange, mais au niveau de l’immersion et de la logique, c’est à revoir.

Au final, nous avons vraiment eu l’impression d’avoir affaire à une extension du premier épisode au lieu d’un nouvel opus à parti entière. Certes, les qualités s’avèrent toujours bien présentes, mais nous espérions bien mieux, surtout après autant d’années d’attente. Oui, nous sommes réellement déçus…

Nioh 2 n’est pas mauvais en soi mais donne l’impression d’être un ajout plutôt qu’un véritable opus.

Avis

6.0 Une mise à jour chère payée

Nioh 2 est disponible depuis le 12 mars 2020 sur PlayStation 4.
Jeu testé sur PlayStation 4.

  • Graphismes 5
  • Bande-son 6
  • Gameplay 7
  • Durée de vie 7
  • Scénario 5
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Guillaume Chéti

Leave A Reply