Test Jurassic World Evolution : fallen kingdom ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans la grande tradition des Tycoon, Jurassic World Evolution te demande de gérer ton parc à dinosaures. Bienvenue à Jurassic Park (ou presque) !

Un travail soigné. Loin de n’être qu’un jeu commercial soutenant la sortie de Fallen Kingdom, le titre de Frontier démontre d’une vraie patte graphique, notamment lorsqu’il s’agit d’admirer nos dinos en gros plan. Avec ces cinq îles aux difficultés variées et sa zone bac à sable, JWE cherche à nous proposer une expérience en temps réel où il faudra gérer le parc dans trois domaines : science, divertissement et sécurité. On pourra ainsi incuber une cinquantaines d’espèces, varier les génomes, les mettre dans un enclos et attendre qu’ils s’échappent pour bouffer le public. Sachant que de nombreux incidents, dont des tempêtes, viennent compliquer les choses.

Expérience inachevée. Les modifications de terrain et l’implantation des bâtiments se montrent peu permissives. Se basant uniquement sur les dinos et les infrastructures, de nombreux aspects sont négligés, comme l’esthétique ou la « vie » des visiteurs au-delà de l’hôtel et des boutiques. Jurassic World Evolution ne demandant ainsi rien d’autre que d’engranger du fric, après le plaisir pris lors des premières heures, on finit vite par tourner en rond dans nos « tâches ».

Agréable à l’oeil et assurant l’essentiel, Jurassic World Evolution reste un jeu de gestion efficace à défaut de tenir sur la longueur.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.