[Test Blu-Ray] Howard The Duck, l’avant Marvel

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En une vision dénuée de toute information, Howard The Duck apparaît comme un divertissement assez assourdissant et qu’on ne sait jamais par quelle lorgnette prendre. Le cabotinage du casting ferait passer Jar-Jar Binks pour un fin poète et l’aspect éminemment daté du Howard central rend l’expérience parfois pénible quand elle ne prête pas involontairement à sourire.

Pourtant, ce canard de l’espace cinématographique est entré dans le légendaire vortex du cinéma déviant et se voit aujourd’hui adulé par une communauté de fans nostalgiques. Les raisons sont multiples mais l’une d’elles retient l’attention : il s’agit de la première transposition cinématographique d’un projet Marvel chapeautée par un George Lucas prompt à prendre des risques.

En grattant alors le vernis d’un film biberonné à l’insouciance 80’s, on aperçoit mieux les touches irrévérencieuses qu’aucun produit Marvel, soigneusement huilé de A à Z, ne se permettrait aujourd’hui. Mieux, la passion de l’équipe pour une impossible mission – rendre crédible un canard parlant sans le numérique – irrigue à de multiples reprises cet atypique projet sorti des cendres. Vous voilà prévenus.

Howard The Duck est disponible dans un combo Blu-Ray + DVD.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.