[Spectacle] Jérémy James aurait voulu… être aussi bon humoriste que danseur

Jérémy James aurait voulu être danseur. Mais tout ne s’est pas exactement passé comme prévu. C’est son histoire que le jeune homme raconte, entre récit, humour et danse. Entre rythme et longueurs aussi… Un mélange des genres intéressant, mais amené avec maladresse.

Une forme bancale. Jérémy James a un talent de conteur certain et son approche est intéressante. Mais en l’état, malheureusement, on décroche très vite… Les longueurs se succèdent durant la première moitié du spectacle, et les moments de danse arrivent comme un cheveu sur la soupe à chaque fois. Le comédien cherche parfois trop les réactions du public, et les quelques vans de stand-up tombent à l’eau ; et pour cause, elles ne correspondent pas à la tonalité du show.

Une fin salvatrice. Contre toute attente, les quinze dernières minutes sont les meilleures ! En effet, à partir de l’excellent sketch du caissier, le spectacle prend de la consistance et commence – avec intelligence et subtilité – à transmettre un message. Le dernier moment de danse vient traduire une émotion amenée par le récit – lien qui manquait jusqu’alors – et celle-ci nous gagne enfin. Dommage que la verbalisation, ensuite, de ce message vienne un peu gâcher l’effet, car au moins cette conclusion aurait été parfaite !

Jérémy James aurait voulu, de et avec Jérémy James, se joue à la Comédie des Boulevards à Paris, les mardis à 20h,  jusqu’au 09 janvier 2018.

[Spectacle] Jérémy James aurait voulu... être aussi bon humoriste que danseur

© Facebool / Jérémy James

Avis

6 Passable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply