[Rencontre] Brian Goodman sur Injustice 2 : « Enfant, je voulais être The Flash » !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
Showing 2 of 2

Si je vous dis… « différence » ?

Injustice 1 et 2 seront assez proches, mais la différence principale résidera dans le système d’équipement. Il ajoute de nombreuses choses dont un petit côté RPG. Ça impacte tous les mécanismes de gameplay et les modes de jeu. Durant les combats, vous aurez l’occasion de tester ce système, qui est une combinaison d’équipements, de customisation, de costumes, de nouvelles capacités, pour tous les personnages du catalogue d’Injustice 2. Vous pouvez modifier l’apparence de votre personnage, la manière de le jouer, développer de nouvelles compétences, débloquer de nouvelles armes, avec de nouveaux mouvements disponibles dans l’arsenal. Ça fait partie de notre nouveau système tout comme le changement de la palette de couleurs des personnages. Vous pouvez entièrement modifier votre personnage à votre convenance.

Nouvelle technologie ?

On a utilisé le même moteur graphique, adapté et modifié. Le système d’équipement ajoute beaucoup pour créer un jeu vraiment extraordinaire, notamment au niveau de la fidélité que nous avons réussi à apporter à Injustice 2. Nous sommes très loin du premier opus, même si nous étions très fiers de Injustice 1, de l’architecture de sa campagne. Mais visuellement, nous avons réussi à faire des merveilles avec la technologie actuelle. Nous sommes vraiment fiers de la manière du rendu visuel, que ce soit au niveau des environnements, du mode histoire, de la création ce monde.

Switch ?

Nous n’avons rien prévu pour cette console pour le moment. Nous l’avons simplement développé pour PlayStation4 et Xbox One.

Personnage préféré ?

Si vous demandez à 10 personnes du studio, vous aurez 10 réponses différentes ! (rires) Chaque membre de l’équipe a son propre personnage préféré. J’aime The Flash, son apparence, son gameplay, c’est mon héros DC Comics préféré. Quand j’étais enfant, je voulais être super rapide (rires). Il est incroyable et apporte beaucoup de fun, au delà de sa vitesse, avec des compétences telles que son saut à travers le temps. C’est un personnage particulièrement cool.

Nouveaux personnages ?

Tout le monde nous demande comment on a fait pour choisir (rires), c’est une des choses les plus importantes que nous avons eu à faire. Ce sont des décisions primordiales et on doit prendre en compte plusieurs facteurs différents. Le premier, c’est la popularité du personnage : on demande des idées à notre communauté, le super héros qu’elle aimerait voir, puis nous réfléchissons car nous voulons être sûr que le personnage puisse s’inclure dans l’histoire que nous souhaitons raconter dans notre campagne solo.

Ensuite, il faut être sûr que le choix soit équilibré entre les différentes personnalité, les compétences de combat, les héros, les méchants, les personnages de retour, les nouveaux, ceux qui utilisent les technologies comme Bruce Wayne ou la magie. De plus, nous avons besoin de prendre en compte les différents théories, les univers, car nous voulons créer un jeu intéressant pour les joueurs, avec différents points de vue, faire en sorte d’intéresser toutes les générations et créer un énorme choix de personnages pour tous. Vous savez, c’est une combinaison de très nombreux éléments et de conversations avec les studios, et aussi évidement avec DC. C’est un processus plutôt démocratique avec des discussions collaboratives pour être certains d’en tirer le meilleur pour le jeu.

Animations ?

L’inspiration pour les animations des héros pour leur victoire vient d’un peu partout : des comics, des personnages de DC, des films, etc. On essaie de faire quelques chose de vraiment proche et de particulier à chaque personnalité. Pour leurs capacités, c’est un peu la même chose, on s’inspire de leurs histoires, de leurs portraits, comment faire passer évoluer Superman (NDLR : Injustice 2 prend racine dans un embranchement narratif alternatif, où Superman est devenu un despote prêt à tout pour pacifier le monde, y compris à massacrer ses anciens alliés). Nous essayons de jouer avec ça, pour décider des compétences, on s’intéresse à ce que le personnage a toujours été et comment il est présenté : être sûr que Batman possède un tas de gadgets, et que Superman ait sa vision infrarouge, etc.

Suicide Squad ?

Si vous demandez si on a adapté quelques éléments  du film de manière directe, pas tellement. Si vous connaissez Suicide Squad comme nous le connaissons, les personnages ont chacun leur mobile. Donc il y a des opportunités, notamment au niveau des apparences, mais il y en a dans tous les films. Comme je vous le disais, nous piochons l’inspiration un peu partout, c’est un ensemble.

Version mobile ?

Les jeux sur consoles et sur mobiles sont interconnectés, vous pourrez apprendre et débloquer des éléments qui apporteront de nouvelles choses dans les deux versions et ça vaut dans les deux sens. Jouer sur mobile, remplir des objectifs, vous permet de gagner des récompenses, et quelques autres bricoles. Mais ce sont deux expériences différentes, nous n’avions pas le mêmes possibilités techniques sur mobile. Cependant, les smartphones nous donnent une belle opportunité d’adapter les mécanismes. Ce sont deux jeux parents mais deux moutures différentes.

Injustice 3 ?

Je ne peux rien vous dire pour le moment…

 

(Visited 1 times, 1 visits today)
Showing 2 of 2
Share.

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply