Outlander : rencontre avec Diana Gabaldon en (presque) terre d’Écosse !

0

À l’occasion de sa venue en France pour le Salon du Livre nous avons eu le plaisir de rencontrer Diana Gabaldon l’auteure de la saga Outlander (ainsi que l’acteur Romann Berrux alias Fergus) !

Pour commencer, savais-tu que sans Doctor Who, il n’y aurait peut-être jamais eu Oultander ? Diana Gabaldon nous a en effet révélé que c’est en regardant un vieil épisode de la série que l’idée de Outlander est née. On y voyait débarquer de 1745 un Écossais roux… et en kilt ! Ça ne te rappelle pas quelqu’un !?

Qu’il s’agisse des techniques médicales de Claire ou de l’Ecosse du 18ème siècle, Diana, très rigoureuse, s’est beaucoup documentée pour nourrir son histoire… et continue de le faire pour l’écriture du prochain tome !
Quant à la violence parfois reprochée aux livres comme à la série, la réponse est simple : « Il s’agit du 18ème siècle, c’était une époque violente !« 

Si la saga littéraire, commencée il y a plus de 20 ans, est devenue aujourd’hui une série à succès, cela n’influence pas pour autant sa façon d’écrire. D’ailleurs elle avoue « ne pas vouloir trop interférer avec la production« , bien qu’elle n’hésite plus à donner son avis quand le show prend des directions trop différentes, notamment en termes de personnages. Elle voit cette collaboration comme « un lien permettant de connecter les fans à la série. »

Et comme un bonheur ne vient jamais seul, on vous rappelle que la 3ème saison de Outlander sort aujourd’hui en DVD et Blu-ray, et qu’on vous offre la possibilité de gagner votre exemplaire !

 

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.