La musique, plus forte que les balles

0

Vendredi 13 novembre 2015 au Bataclan, 89 personnes tombent sous les balles de trois décérébrés. Parmi les « kalashnikés », des journalistes spécialisés en musique, des employés de maisons de disque, des musiciens, de «simples» curieux… Des victimes coupables, aux yeux de ces

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 64 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !