Judith Bouilloc, auteure des Maîtres du Vent : « les films d’Hayao Miyazaki m’ont inspiré »

0
Showing 2 of 2

Yann EgoakLe héros de mon roman ! Un adolescent qui cherche sa voie. Yann Egoak rêve de devenir guerrier; il va découvrir sa vocation réelle  au fil de ses rencontres et de ses aventures.

Heroic FantasyUn genre que j’affectionne particulièrement… L’heroic fantasy, c’est la puissance de l’imaginaire. L’évasion totale. La fantasy renvoie aux mondes merveilleux que des milliers d’écrivains ont construits avant moi. Je pense spontanément à Tolkien, à Philip Pullman, à Terry Pratchett à Alain Damasio. Forcément, on se sent minuscule devant ce qu’ils ont pu bâtir… Comment être originale après eux ? J’essaie de les oublier quand j’écris, sinon je ne terminerais jamais mes phrases…Mais je n’y arrive jamais totalement… J’assume mes emprunts aux grands maîtres qu’ils sont, tout en essayant de trouver mon propre chemin.

Young Adult YA pour les intimes…une littérature destinée aux jeunes adultes. Je ne sais pas si l’on peut classer mon roman dans cette catégorie. C’est vrai qu’il y a pas mal de jeunes adultes qui lisent les Maîtres du Vent… En fait, je ne l’ai pas écrit en pensant à une cible particulière. J’ai écrit le roman que j’avais envie d’écrire. Mon éditeur a fait le choix d’inscrire «  à partir de 10 ans » sur la quatrième de couverture. J’étais sciée, car je ne pensais pas qu’un enfant de 10 ans pourrait lire plus de 400 pages et s’intéresser aux thèmes que je développe dans le roman. Mais en fait, j’ai eu de nombreux retours d’enfants de 11-12 ans… comme quoi, il ne faut pas préjuger de la maturité de chacun, et puis il faut cesser de penser qu’au-delà de 100 pages, les jeunes décrochent.

Harry Potter Adolescente, je lisais Harry Potter, je dessinais Harry Potter, je rêvais Harry Potter. Je fais partie de cette génération dingue d’Harry Potter ( des livres, pas des films ). Depuis, j’ai dévoré des centaines de livres de fantasy, d’Histoire, de philosophie, de poésie…. Lorsque je vois les bouquins qui s’amoncellent partout dans la maison, toutes mes piles à lire qui ne font que grandir, je me demande si Harry Potter n’a pas été l’élément déclencheur de tout ça. J’avais 11 ans lorsque ma maman m’a offert Harry Potter à l’école des Sorciers. Avec ce premier tome, j’ai découvert la fièvre de la lecture, depuis, elle ne m’a plus jamais quittée.

Hayao MiyazakiC’est LE maître !  L’artiste absolu,  un idéal indépassable !  Chacun de ses films est un chef d’œuvre. Je suis toujours transportée par sa poésie. Sa vision du féminisme, son rejet du manichéisme, le rapport de ses personnages à  la nature, leur rapport à  la vieillesse aussi… Tout cela est très inspirant. Certains ont vu dans Les Maîtres du Vent l’influence de Princesse Mononoké et de Nausicaa de la Vallée des Vents. Ils n’ont pas tort !

L’apprentissageLes Maîtres du Vent est un roman d’apprentissage, une quête initiatique. On découvre Yann, enfant,  il grandit au fil des chapitres. Il voyage, fréquente plusieurs écoles avec des systèmes d’apprentissage, justement, bien différents. Il fait ses armes, et développe sa propre vision de l’existence et de l’Art.

La NatureLa nature est omniprésente dans les Maîtres du Vent, presque personnifiée, comme le vent qui s’infiltre partout…  Yann est un enfant de la forêt. Il en connaît un rayon sur les plantes et les arbres.  Peut-être parce que j’ai commencé d’écrire ses aventures alors que j’habitais en Allemagne au cœur de la forêt noire. Et puis j’ai écrit la deuxième partie du roman dans la forêt des Vosges du Nord. Il faut croire que les arbres qui m’entouraient se sont retrouvés dans les pages du roman.

Les chants basquesSi tu me dis chant basque, je pense forcément à Hegoak. C’est l’hymne basque qui a inspiré le nom du personnage principal. Je trouve cette chanson tellement puissante !  C’est un chant sur la liberté. Hegoak signifie les Ailes… et comme mon personnage est doué de la capacité de voler … ça me plaisait ! En plus, Hegoa est aussi le nom d’un vent du Sud au Pays basque. Le chant Hegoak me fascine tellement que j’en ai livré ma propre interprétation. J’adore le Basque, je n’y comprends rien mais je trouve cette langue très mélodieuse !

Les Maîtres du Vent Tome 2 Houlà… Les Maîtres du Vent est un one-shot ! L’intrigue est close, mais  j’ai des lecteurs qui veulent une suite…C’est sûr, on pourrait toujours développer l’histoire des personnages secondaires. Mais pour l’instant, cela ne fait pas partie de mes projets ! Il y a d’autres mondes à bâtir !

Advertisement

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Archives are for subscribers only

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 462 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !