[Critique] Hasta Manana : belle jeunesse

Anecdotique mais mignonnet, Hasta Manana a la fraîcheur des œuvres de jeunesse. Réalisé par deux apprentis réalisateurs de 16 ans à l’époque, le film fait mouche tant on sent la passion qu’ont mis ces garçons dans l’élaboration de leur projet.

Bonne idée de départ : celle d’associer deux conteurs. Le premier n’agit pas, il ne pense qu’à écrire et à son idole Claude Lelouche. L’autre raconte ses propres aventures. L’action et l’imagination se mêlent harmonieusement pour une réflexion somme toute pertinente sur la posture artistique. Récit d’apprentissage autant que portrait des jeunes marginaux, le scénario étonne par une construction solide ,bien que sans originalité, qui témoigne du sérieux de ses deux créateurs.

Dommage alors que la réalisation se révèle aussi plate, presque télévisuelle, et que l’approfondissement psychologique du personnage principal soit si maladroitement esquissé. Le manque de maturité des cinéastes est sans doute en cause. C’est pardonné.

Hasta Manana est sorti au cinéma le 30 juillet 2014

Article écrit par Kevin Renard.

Avis

6.0 Passable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply