[Critique] Un + une : Un homme et une femme selon Lelouch

0

D’un film à l’autre, Claude Lelouch séduit, déçoit, tel un réalisateur se cherchant encore, avec l’expérience, le style, mais pas La Belle histoire, les bons acteurs. Puis soudain, l’Inde. À 78 ans, celui qui brillait en 1966 avec Un homme et une femme y retrouve une seconde jeunesse, un amour perdu. Ce qui ressemblait alors à

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 55 times, 1 visits today)

Avis

8,5 Incroyable romantisme
  • Votre avis (12 Vote) 6.2

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !