For Honor : 5 jeux où on tranche dans le vif !

No More Heroes : va falloir penser à nettoyer après !

Ce n’est certainement pas pour rien qu’en dehors des US, certains effets graphiques de No More Heroes sont censurés. Les membres et corps découpés ne manquent pas à ce titre Wii (2008) et PS3/Xbox 360 (2010). Sans censure, le sang éclabousse de partout à chaque coup de sabre laser, qu’il s’agisse de sbires en gameplay ou des boss en cinématiques.

Le gameplay beat’em’up de No More Heroes ne constitue pas l’unique raison de s’y pencher. Le titre adopte un esthétisme cell shading relativement agréable et son histoire captive en restant simple et parfois drôle : l’otaku Travis Toutchdown, venant de gagner un Beam Katana sur un site d’enchères, décide de devenir assassin pour se payer des jeux vidéo…

(Visited 21 times, 2 visits today)
1 2 3 4 5 6

About Author

TerminaT

Depuis sa naissance, ce garçon se nourrit essentiellement de produits vidéoludiques officiels comme officieux. Pour appâter ce moddeur/compositeur/streameur, secouez un fromage et invitez le à jouer à Metroid (vous avez 10 chances sur 12 de vous faire un copain).

Leave A Reply