Dragon Ball Super : Broly : Gokû est officiellement un Minus

0

Depuis quelques jours, la seconde bande-annonce du prochain film Dragon Ball Super : Broly fait beaucoup parler. Il faut dire qu’elle réécrit une histoire qu’on connaissait pourtant si bien…

Niveau buzz, on peut dire que Dragon Ball Super : Broly sait y faire. Après une première bande-annonce autour de la canonisation et la réécriture du Saiyan légendaire – comprends par là que son existence est désormais prise en compte dans la continuité de l’histoire principale -, la seconde s’attaque à ses origines et au passage celles de Gokû.

Dans la vidéo on peut ainsi voir notamment Freezer aux côtés de Cold avant la destruction de la planète des Saiyans, le roi Végéta ou encore Bardock (ou Baddack) accompagné de Gine, la mère de Gokû, envoyant ce dernier sur Terre pour le protéger. Si tu as lu cette phrase en tiltant sur le passage autour des parents de notre héros, c’est que tu n’as pas lu Dragon Ball Minus, un chapitre tiré du one-shot consacré à Jaco le patrouilleur galactique de la main d’Akira Toriyama lui-même.

Le premier coffret de DBS est sorti !

Quand Toriyama décide de réécrire l’histoire de Dragon Ball

Dans Minus, Bardock ne possède aucun don pour lire l’avenir et se montre bien plus préoccupé par son fils grâce à l’influence de sa femme, elle-aussi bien trop gentille pour une Saiyan. Ils décident d’envoyer un Gokû conscient sur Terre non pas pour tuer la population, mais pour le protéger.

Ainsi, non seulement Toriyama s’oppose à l’histoire du téléfilm spécial consacré au père de Gokû sorti en 1990 – ce qu’on peut admettre puisque ce n’est pas de lui –, mais il contredit également son propre manga ! Lors de l’arrivée de Radditz au début de l’arc Saiyan, il est plusieurs fois précisé que le guerrier est arrivé bébé et qu’il avait été envoyé pour tuer la population. De plus, même si on peut supposer que l’envahisseur ment (ou ne connaît pas la vérité), même Kamé Sennin confirme que Gohan avait trouvé un bébé au caractère violent. Enfin, lors du combat avec Freezer, le tyran se souvenait rapidement de Bardock s’opposant à lui, Akira s’étant inspiré de ce tv special.

Sauf que Dragon Ball Super : Broly, qui est canon rappelons-le, a officiellement tranché : ça sera la version Minus. Ce qui peut se comprendre puisque c’est la vision de l’auteur et que la différence avec le manga se joue finalement sur des petits détails. Mais quel dommage de voir un téléfilm d’une telle qualité être officiellement mis à la poubelle, surtout en faveur d’une origin story en mode Superman d’un Toriyama moins inspiré.

Dragon Ball Super : Broly sortira le 14 décembre 2018 au Japon.

Advertisement
(Visited 1 times, 38 visits today)

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.