Le de-aging de The Irishman dévoilé dans un making-of

Netflix fait-il campagne pour l’oscar des meilleurs effets spéciaux avec ce long making of mettant en avant le de-aging The Irishman ?

Le de-aging, que l’on pourrait traduire par “rajeunissement numérique”, est le nouveau pari fou de l’évolution technologique au cinéma de ces dernières années. Comme son nom l’indique, le but est de rajeunir numériquement les acteurs pour retrouver leurs aspects d’antan. Le premier essai, pour le moins réussi, date de X-men : L’affrontement Finale en 2006, avant que cette technologie atteigne un vrai but narratif et une consécration avec L’étrange histoire de Benjamin Button en 2008.

Devenu un gimmick sympathique de réalisation dans les films du MCU, l’histoire se répète avec The Irishman qui repousse les limites de cette technologies au service d’un récit ambitieux qui suit ses personnages sur une cinquantaine d’années. Triple caméra, capteur infrarouge, performance capture, scan d’image d’archive, modélisation : le saut technologique en avant fait par Martin Scorsese a pour but de s’affranchir de tout costume ou capteur qui aurait gâché la performance de Robert DeNiro, Al Pacino et Joe Pesci, qui retrouvent leur première jeunesse. Même s’il a été boudé aux Golden Globes, on peut aisément prédire que cette évolution fera grandement de l’oeil à la 92ème cérémonie des Oscars le 9 février prochain. 

The Irishman est actuellement disponible sur Netflix. 

About Author

Emeric Bispo

Leave A Reply