[Critique] Versailles S2 E1-2 : du sexe, de la drogue et du baroque !

Pour commencer cette nouvelle saison, Versailles ne fait pas dans la dentelle. Des morts à la pelle et des mœurs déviantes. La série Canal + se la joue à la Game of Thrones, et ce, pour notre plus grand plaisir.

Death is coming. Le mal sanglant et vicieux continue d’empoisonner la Cour de Louis XIV (George Blagden). Mais si le danger se rapproche, aucun indice ne pointe, cependant, le bout de son nez. Certains personnages se dévoilent alors un peu et laissent entrevoir une perversité prometteuse. Ainsi, le scénario régale de meurtres, de liaisons dangereuses, de plans machiavéliques et de souffrances. Pas le temps de s’ennuyer qu’une surprise en cache une deuxième. Un véritable cocktail explosif, parfait pour une première mise en bouche.

Un esthétisme divin. La magnificence du Roi Soleil rayonne dans chaque scène et chaque plan, dont la photographie semble avoir été pensée comme une œuvre d’art. Des décors somptueux aux costumes éblouissants, tout renvoie à l’exigence d’un luxueux caprice. Impossible de se lasser de cet excès de dorures et de parures froufroutantes et colorées, tant celles-ci caressent l’œil de leur beauté. Versailles s’impose par sa splendeur et sa majesté, il ne reste plus qu’à espérer que les apparences ne soient pas trompeuses.

Retrouvez le teaser de la saison 2 de Versailles.

Avis

9 Grandiose
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply