[Critique] Quantico S02 : n’entrez surtout pas à la CIA !

Alex Parrish a mené sa mission jusqu’au bout la semaine dernière sur ABC dans le dernier épisode de la saison 2 de Quantico. Une saison très irrégulière, laborieuse et qui peine à se rattraper.

Une première partie catastrophique. Même si le début semblait prometteur, avec une certaine continuité et une complexité qui donnait de la profondeur, la série s’emmêle les pinceaux dans les flashbacks, beaucoup trop nombreux, rendant le tout très confus. Cette première partie est tout simplement une succession de vide entrecoupé de twists permettant à la série de respirer seulement par bouffées. La majorité des nouveaux personnages n’apporte rien et c’est bien dommage.

Cette deuxième année a quand même quelques points positifs. Tout d’abord, le personnage de Harry (Russell Tovey) se veut profond, touchant, et plein d’aspérités. Alex Parrish, elle, prend un peu davantage de profondeur. Et puis on apprécie que la suite de la saison se montre plus cohérente, plus linéaire et plus rythmée. Mais au bout du compte, la série ne sait pas où elle va, et c’est frustrant. Quand on sait que la saison 3 n’aura que 13 épisodes…

La saison 2 de Quantico devrait arriver bientôt sur M6.

Avis

4 Très laborieux
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Laurent Pradal

Leave A Reply