[Critique Livre] La petite boulangerie du bout du monde : craquant à souhait

Rien n’est impossible, surtout quand on a de la passion pour l’auteur écossaise Jenny Colgan. Avec la petite boulangerie du bout du monde, elle signe un nouveau roman où amour, amitié et passion s’unissent dans un mélange tout en saveurs.

Tout commence quand après un désastre amoureux et professionnel, Polly Waterford décide d’emménager à Mount Polbearne. Cette petite ville côtière de Cornwall n’est pas à première vue le lieu où l’on rêve de faire sa vie pour c’est là qu’elle va commencer sa nouvelle vie. L’auteur y dépeint un environnement chaleureux où finalement on rêve d’y aller même si ce petit havre est souvent menacé par l’imprévisible personnalité de la mer, à la fois  protectrice et dangereuse.

Polly et son histoire sont typiques de la chick-lit. Derrière les larmes, bien entendu, l’amour n’est jamais loin. L’amour sous la forme d’un Américain sexy dont toutes les filles rêvent, l’amour d’un animal de compagnie assez atypique, et l’amour pour la cuisine. Du rire aux larmes, le lecteur passe par tous les stades avec une grande délectation.

Doux et reposant, La petite boulangerie du bout du monde est un excellent feel-good book pour lequel on craque immédiatement. Parfait pour une lecture apaisante avec un bon thé et une bonne tartine.

La petite boulangerie du bout du monde est sorti le 29 janvier 2015.

Avis

10 Savoureux
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply