[Critique] Les nouveaux loups du web : à trop croquer la pomme…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

A quand une COP21 pour règlementer notre vie privée sur internet ? Si Les nouveaux loups du web, sorti en 2013 aux USA, a mis du temps à arriver dans nos contrées, il n’en demeure pas moins toujours d’actualité.

Flirtant parfois avec une théorie qui pourrait sembler du complot, le réalisateur Cullen Hoback met en avant avec brio les abus pratiqués impunément par les grands de la toile (pas de droit à l’oubli, utilisation, vente des données…). Effrayant, il dénonce de nombreux lobbies et tente de nous mettre en alerte à l’aide de témoignages percutants : de Barett Brown, ex des Anonymous à Marc Zukenberg, le patron de Facebook. Des déclarations crédibles qui ne font que confirmer ce que chacun sait déjà au fond de lui : nous donnons « volontairement » nos données pour la gratuité.

Bien que l’on ressorte de la salle perturbés, une question continue pourtant de nous harasser : que faire pour changer les choses ? En effet, si le film nous envoie une bonne grosse décharge électrique, il ne propose aucune solution tangible. Sommes-nous donc condamnés à nous laisser abuser par les logiciels que nous utilisons quotidiennement ?

Finalement très pédagogique, Les nouveaux loups du web oublie un point crucial à toute bonne conclusion d’exposé : une ouverture…

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.