[Critique] Nick Cave : Skeleton Tree, où les bourgeons sont nus

0

Nick Cave est de retour dans la douleur, un peu plus d’un an après le décès de son fils de 15 ans. Skeleton Tree , seizième album de l’artiste australien, est une oeuvre en forme d’exorcisme, à la fois sombre est habitée.

Adjurations.  Mettre des mots sur un cauchemar indicible, ne laissant plus aucune

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 569 times, 1 visits today)

Avis

7 Introspectif
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Bronco

Si je suis chargé de la critique de galettes en tout genre, cinéma et musique forment les deux mamelles de ma culture. D'Abba à Zappa, d'Alien à Zoolander, tout y passe, rien (ou presque) ne trépasse.

Réagissez !