Critique Manga – The Promised Neverland tome 1 : un peu de chair fraîche

0

C’est un peu LA grosse sortie du mois d’avril rayon manga et on comprend aisément pourquoi : Kazé signe un grand coup en publiant le premier tome de The Promised Neverland et son histoire terrifiante… à hauteur d’enfants.

Glauque. Pour qui a déjà joué à Little Nightmares, The Promised Neverland vous rappellera certains souvenirs. Dans un orphelinat, Emma, Norman, Ray et les autres gamins vivent heureux sous l’oeil de « Maman » jusqu’à ce qu’ils se fassent adopter. Sauf que notre trio découvre bien vite qu’ils servent en réalité de nourriture à des démons. Désillusion, mensonge, manipulation, survie, peur… le manga aborde des sujets très sombres dans un contexte qui fait de plus en plus froid dans le dos au fil des pages. Le dessin accentue très justement les expressions des personnages et les jeux d’ombres pour nous plonger dans cette ambiance effroyable.

Haletant. Qui dit survie dit forcément course contre la montre pour se sortir de cet abattoir géant. Le scénario de Kaiu Shirai nous offre une flopée de rebondissements bien maîtrisés et on assiste à un jeu d’échec inégal entre nos jeunes héros et leur « Maman » pour savoir qui piégera qui. Si la suite continue sur ce rythme, on ne va pas respirer de sitôt !

Le tome 1 de The Promised Neverland sort le 25 avril 2018 chez Kazé

 

Advertisement
(Visited 1 times, 9 visits today)

Avis

9 Thriller captivant
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !