[Critique Livres] Esthétique du film, 4e édition : la référence (que) pour cinéphiles

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Huit ans se sont écoulés depuis la troisième édition de l’Esthétique du film. C’est bien assez pour que Jaques Aumont, Alain Bergala, Michel Marie et Marc Vernet nous pondent une quatrième version enrichie et corrigée.

La bible du cinéphile. Sur près de 300 pages, l’ouvrage brosse un portrait extrêmement large du cinéma, articulé autour de 6 axes : les sensations, le récit, la signification, le rapport au spectateur, l’art et la mutation numérique. On y parle de théorie, de pratique, de sociologie, de psychologie, d’histoire… bref, de tout ce qui découle d’un film. Un tableau particulièrement complet, accompagné d’images et de nombreux exemples.

À prendre comme un manuel. Si les étudiants en cinéma et les cinéphiles se délecteront de l’Esthétique du film 4e édition, le simple curieux risque d’avoir du mal à en arriver au bout. La faute à une mise en page peut aérer et un texte particulièrement dense et pas franchement ludique. On y trouve, au final, peu d’interactivité susceptible de ranimer un lecteur somnolant.

L’Esthétique du film 4e édition est sorti le 17 août 2016. Retrouvez nos autres chroniques littéraires

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.