Critique Livre – L’emblématique Coccinelle s’offre un dernier tour de piste !

0

« Il faudra seize années de recherche à Ondrej Brom pour avoir la certitude que la voiture à l’abri dans son garage est bien la Coccinelle de série la plus ancienne du monde. »

Coccinelle est le nouvel opus de la collection automobile ‘Un art de vivre’. Et après Combi Love et Land Rover, ce beau-livre nous emmène à la rencontre de propriétaires de ce véhicule qui traverse les générations, les classes sociales, et les frontières.

Une vingtaine de portraits. De 1938 à 2003, Volkswagen a construit 21 529 464 Coccinelles. De quoi faire des heureux parmi la grande communauté de passionnés et collectionneurs à travers le monde ! Et ce sont 20 histoires d’amour entre cet objet unique et leurs propriétaires respectifs que nous découvrons dans cet ouvrage qui nous fait voyager de France en Nouvelle-Zélande, en passant par l’Italie, l’Allemagne, les États-Unis, la Norvège et bien d’autres destinations encore.

Un livre par et pour les passionnés. Que ce soit pour les restaurer, les collectionner, parcourir le monde à leur volant, créer un modèle unique ou bien encore servir de taxi : ces différents propriétaires nous racontent leurs éternelles histoires d’amour avec celle qu’ils ont surnommée Choupette, Gordy, ou encore El Fito ! Et c’est aux passionnés de la Coccinelle aussi – évidement – que s’adresse ce livre qui les régalera de nombreuses photos, d’anecdotes et de récits insolites sur leur objet fétiche qui vit sa dernière année de production…

Coccinelle, est paru le 07 novembre 2018 aux Éditions Glénat.

Critique Livre - L'emblématique Coccinelle s'offre un dernier tour de piste

© Glénat Éditions

Advertisement
(Visited 1 times, 3 visits today)

Avis

8 A lire
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Mélina Hoffmann

Les rubriques littérature et théâtre : c'est moi ! Je suis une rédactrice qui ose (mettre sa vraie photo ! C'est déjà ça.) J'aime les beaux mots, les belles histoires, les belles rimes, et les G Squad. Mon livre préféré ? Oui-oui à la plage, sans hésiter. Pour le suspense. Surtout à la fin, quand le château de sable...

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.