[Test DVD] Les Souvenirs, nostalgie et bons sentiments

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Article écrit par Chloé Claessens.

Grands habitués des prix et distinctions littéraires, les textes de David Foenkinos rafleront-ils aussi la mise au cinéma ? Après La Délicatesse, c’est au tour des Souvenirs de prendre forme à l’écran au travers d’un film familial sympathique et mignonnet.

On aurait pu craindre des Souvenirs une adaptation trop littérale et peu cinématographique. Mais Jean-Paul Rouve prouve qu’il sait s’emparer de la littérature mise à sa disposition pour en faire un objet de cinéma quasi-impeccable. Le scénario, réécrit pour l’occasion, sied parfaitement au format choisi, et l’on ne peut qu’apprécier les vannes de Rouve si complémentaires à la légèreté stylistique de Foenkinos.

Néanmoins, Les Souvenirs est loin d’être parfait. On lui reprochera sa tendance à basculer un peu trop vite dans le pathos et le flot de bons sentiments. Un bémol qui s’applique également à l’interprétation d’ensemble des acteurs. Si la relation entre Annie Cordy et Mathieu Spinosi est irréprochable, on regrette que le jeune acteur tende constamment à s’adresser aux autres personnages comme à de petits vieux nostalgiques qu’on souhaite épargner et materner au crépuscule de leur vie.

Les Souvenirs sort en DVD le 20 mai 2015.

 

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.