[Critique] Les Grands saison 2 : quand il faut le devenir vraiment

0

Il y a un an, Les Grands nous retournaient la tête et le cœur. Autant dire que la saison 2 se devait de faire au moins aussi bien.

L’âge adulte ou presque. D’emblée, on remarque que la série a gagné en maturité. Non pas en écriture, toujours aussi juste, toujours aussi renversante, mais dans ses thèmes abordés. Nos « Grands » du collège redeviennent des bébés au lycée et se confrontent à de nouvelles épreuves : fascination, manipulation, perversion… le show signe un retour bien plus sombre, loin de l’insouciance et des éclats de rire.

La délicate transition. On est ravi de voir que le casting n’a rien perdu de sa flamboyance, d’autant que les seconds rôles trouvent également une place pour briller. Toutefois, le réalisme des Grands provoque un effet néfaste inévitable sur leurs personnages : une antipathie grandissante à l’égard de certains. Hugo et MJ en tête, des claques se perdent. Mais qu’on les aime ou qu’on commence à les détester, nos jeunes ne nous laissent pas indifférents et à l’image de Monsieur Humbert, on serait prêts à tout pour ne pas les quitter. Ça tombe bien, on sent venir une saison 3 !

La saison 2 des Grands arrive le 12 octobre prochain sur OCS Signature.

Advertisement
(Visited 50 times, 19 visits today)

Avis

9 Toujours aussi grande
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !