[Critique] La famille Bélier n’est pas sans fausses notes !

Après nous avoir laissé un peu perplexe avec son film Les Infidèles, Eric Lartigau présente une comédie familiale et touchante d’un tout autre genre : La famille Bélier.

Dans la famille Bélier, tous sont sourds sauf Paula, 16 ans, effectuant le double rôle de lycéenne normale et interprète en langue des signes pour les besoins extérieurs de ses parents. Comment ses parents réagiront-ils quand Paula désirera tenter un prestigieux concours de chant à Paris ?

Le scénario démarre comme une comédie banale pour nous emmener dans notre propre puits de souvenirs familial. Mais Lartigau se contente de dresser un cadre et laisse évoluer son récit entre ses propres limites. Zéro surprise, le film va exactement là où le réalisateur nous l’a promis.

Malheureusement, l’interprète de Paula (Louane Emera) se révèle être davantage une chanteuse qu’une actrice, et nombreuses de ses colères d’ado contiennent de fausses notes. Karin Viard, François Damiens et Eric Elmosnino, quant à eux, demeurent chacun excellents.

La famille Bélier, un long-métrage confortable, qui aurait mérité un peu plus de folie et d’émotions (hormis la scène de l’audition).

La famille Bélier est dans les salles depuis le 17 décembre 2014.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Avis

6,5 Sympathique
  • User Ratings (1 Votes) 4.5

About Author

Avatar

Leave A Reply