[Critique] Into The Badlands S02E01 : Cornetto plutôt saignant !

AMC revient avec Into The Badlands pour une saison 2 qui commence bien, faisant oublier les problèmes d’une saison 1 monotone.

Du nouveau dans les badlands. Du sang a coulé sous les ponts de Into The Badlands et nos personnages se retrouvent éparpillés, ce qui permet de dépayser les lieux de l’action. Exit les vallées et entrepôts et bonjour le désert et la jungle. On retrouve Daniel Wu avec une barbe se faire un allié de taille et de poids, Nick Frost. Le rôle du sidekick lui sied à merveille et dans cet univers crasse et poussiéreux, il vient contrebalancer d’une petite vanne british bien sentie l’aspect parfois caricatural d’un show qui se prend pour le descendant de Mad-Max, Matrix et Doctor Strange. Mention spéciale aux combats chorégraphiés qui, cette fois, ne prennent pas le pas sur une narration toujours laconique.

Mais toujours la même rengaine. Cependant on peut toujours reprocher certains éléments de Into The Badlands qui n’ont, hélas, pas changé d’un iota. Le côté Tigre et Dragon est perverti par les giclures de sang à la Spartacus et la hiérarchie des badlands souffre toujours d’une ambiance féodale bien clichée qui veut faire la part belle à un féminisme dictatorial. Mais les combats sont stylés et Nick Frost déchire alors on verra bien.

Into The Badlands est diffusé actuellement sur AMC le dimanche soir.

Avis

7 Frostylé !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply