[Critique] Hot Fuzz, de la comédie qui dépote !

Il existe deux catégories de parodies. Celles qui se moquent, purement et simplement. Et celles comme Hot Fuzz maniant aisément la dérision sans pour autant réduire le film à une grosse blague. Le réalisateur Edgar Wright remporte haut la main son pari, faisant de sa trilogie dite Cornetto une mine d’or pour les cinéphiles friands de références.

Parodie du film policier very british et second opus après le réussi Shaun of the Dead, Hot Fuzz joue sur les comédies d’action et devient le royaume des exagérations et des stéréotypes, au service de l’humour : les jardinières parfaitement entretenues aux allures innocentes et les pubs mystérieusement glauques. Hélas, le scénario se perd dans les méandres d’une enquête dont il est parfois difficile de voir le bout. Il manque la petite touche insouciante et désordonnée, qui faisait le charme du premier volet. Heureusement, le duo Simon Pegg/Nick Frost apporte un peu de piquant à une comédie noire qui se repose un peu parfois sur ses lauriers.

Hot Fuzz est sorti le 20 avril 2007.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Avis

8 A voir !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply