[Critique] Girls S06E01 : Lena Dunham ne trouve toujours pas de bonne position

On retrouve avec une certaine mélancolie Lena Dunham et sa bande de potes new-yorkais dans la saison 6 de Girls qui sonne la fin de la série.

« A la fois une joie et une souffrance » de les supporter. Cette citation de Truffaut sied assez bien à la toujours aussi exaspérante Hannah Horvath (Dunham) qui vient enfin de se faire publier par le New York Times. Désormais bien partie pour entamer une carrière de rédactrice – qui a un avis sur tout même sur les sujets auxquels elle ne connaît que dalle – à la style Vanity Fair, Hannah a-t-elle enfin trouvé la bonne position sociale, professionnelle et sentimentale ? C’est toujours aussi laborieux.

Les bons vieux travers. L’épisode commence avec une douce et très belle scène d’introduction sur Amsterdam de Gregory Alan Isakov. Cependant Dunham nous rappelle encore et toujours que la vie ne ressemble pas à un film de Meg Ryan. L’épisode étant centré sur Hannah jappant et geignant sur une plage de Long Island avec son nouveau mec fantomatique, les autres se retrouvent un peu lésés sur le papier. On a tout de même un joli aperçu du changement de plastique d’Adam Driver. Les quarante minutes sont passés très vite et on a hâte de découvrir la suite de cette satire sur la génération Y, plus désespérante que jamais.

Rendez-vous dimanche prochain pour l’épisode 2 de la saison 6 de Girls sur HBO

Avis

7 Prévisible
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply