[Critique] Fear The Walking Dead saison 3 : Alexandria c’est par où ?

Pour préparer le terrain à la saison 8 de The Walking Dead, AMC vient de conclure en beauté la saison 3 de Fear The Walking Dead par un double épisode magistral.

Multiplicité narrative. Contrairement au schéma narratif linéaire de son aînée, Fear The Walking Dead tire sa force d’une intrigue portée par de nombreux protagonistes, chacun éparpillés et tour à tour au centre de l’action. Chaque membre de la famille Clark parvient à s’émanciper, nous offrant une évolution individuelle saisissante où même les personnages secondaires brillent. Mais irrémédiablement liés, ils achèvent une boucle narrative parfois grossière, surtout quand ils restent sédentaires. Dès lors, le rythme de cette saison, globalement très réussie, peine cependant à proposer un divertissement égal au fil d’épisodes parfois dispensables.

« We are The Walking Dead ». Une citation qui siérait parfaitement à Fear The Walking Dead puisque la série achève d’ancrer ses personnages dans un monde apocalyptique sans pitié. Si on ne doutait pas du potentiel de Nick ou de Alicia, Madison parvient à nous surprendre, en bien. Menant tout son monde à la baguette, la matriarche n’hésite pas à tuer, prouvant ainsi que l’humanité telle que nous la connaissions à disparue, où le manichéisme n’a plus lieu d’être.

La saison 3 de Fear The Walking Dead est disponible intégralement sur AMC et OCS.

Avis

7 ENFIN !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply