[Critique] Dinosaur Jr. : Give a Glimpse of What Yer Not

On prend les mêmes et on recommence. Onze ans après leur re-formation, les éternels adolescents de Dinosaur Jr. ressortent la panoplie grunge-pop (ou slacker rock pour les initiés) et nous pondent Give a Glimpse of What Yer Not, véritable remède anti-rides.

Cure de jouvence – Dans le game depuis 1984 (sans compter une trêve entre 1997 et 2005), le trio américain amené par J Mascis n’a pas pris une ride. Mélodies entêtantes tout droit sorties d’un teen movie (les deux singles Goin Town et Tiny), balades pour jeunes filles en fleur (Be A Part), riffs de bonhommes (le sabbathesque I Walk for Miles) et solis de bô gosse (Left/Right, qui clôture l’album), Dinosaur Jr. se réapproprie les bancs du lycée et (re)deviennent les terreurs du campus.

Sérénade à trois – Si la nonchalance de J Mascis, sorte d’Eddie Vedder sous prozac, est toujours eu rendez-vous au chant, Lou Barlow, bassiste du groupe, pousse également la chansonnette sur deux morceaux dont Love is au downtempo un peu mou. S’il reste globalement moins bon que leur précédent album I Bet On Sky, Give a Glimpse of What Yer Not nous chatouille gentiment les oreilles, preuve en est que le trio en a encore sous le pied.

Give a Glimpse of What Yer Not de Dinosaur Jr, sorti le 5 août 2016.

Avis

7.5 Cure de jouvence
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply