Critique Désenchantée saison 1 : « Pastorama » timide

Ce week-end, Netflix mettait en ligne sur sa plate-forme la toute nouvelle série de Matt Groening, le papa des Simpson et de Futurama, Désenchantée. Un show dans la même ligné que ses deux séries sœurs…

« Past-orama ». Après Les Simpson et le présent, Futurama et le futur, c’est tout naturellement vers un certain passé que se tourne Matt Groening pour sa nouvelle série. Un show qui surfe sur l’héroic fantasy, mais qui ne va malheureusement pas au bout de son potentiel. En atteste les personnages principaux qui, même s’ils sont complexes à souhait, reste dans la retenu. Ce qui déroute un peu connaissant l’irrévérence de son créateur dans ses séries. Et c’est dommage…

Une série qui se cherche encore. C’est peut-être le seul vrai problème du show puisque celui-ci ne sait pas trop où il va, tâtonnant d’épisode en épisode dans l’attente d’une réaction pour trouver sa voie. Seuls les deux derniers épisodes ont une trame scénaristique convaincante et réellement intéressante mais il aura quand même fallu attendre ce moment-là pour véritablement apprécier tout le travail de Matt Groening dans la conception de son show.

La saison 1 de Désenchantée est actuellement disponible sur Netflix.

Avis

50%
50%
Un peu timide mais de bonnes intentions
  • User Ratings (0 Votes)
    0

About Author

Laurent Pradal

Leave A Reply