[Critique DVD] Cours sans te retourner : à bout de course

Cours sans te retourner sur le poids des œuvres passées. Le film de l’Allemand Pepe Danquart ne pèche ni par le manque de force de son propos ni par son interprétation, mais plutôt par un sujet de plus en plus fatigué. Les films autour de nazisme et de la persécution des juifs fleurissent depuis soixante-dix ans et si leur importance ne peut être remise en cause, leur originalité se fane de jour en jour.

Contrairement à la surprise cannoise, Le Fils de Saul dont les critiques saluent le parti pris, Cours sans te retourner se contente d’une réalisation assurément télévisuelle, manquant de cette flamme qui saurait le différencier de la concurrence.

Le long-métrage n’en demeure pas moins intéressant sur de nombreux aspects, notamment un scénario, inspiré d’une histoire vraie, aux multiples rebondissements. Le manque d’inventivité n’enlève rien au réalisme de la chose. Sans être meilleur ou pire qu’une autre production du genre, Cours sans te retourner ne parvient pas à accéder au statut d’inoubliable, contrairement à ce drame qu’il met en scène.

Cours sans te retourner est sorti en vidéo le 18 mai 2015

Avis

6.8 Peu poignant

Désirant tourner uniquement en polonais pour davantage de réalisme, le choix du réalisateur est plutôt culotté et se doit d'être salué même si cela oblige la vost. Du coup, les plus jeunes spectateurs, dont ils sont pourtant l'une des cibles du film, se sentiront peut-être moins captivés par le sujet qu'on leur oblige à lire.

Pour les bonus, l'édition DVD se contente d'un seul et unique making-of. Un peu maigre ? Loin sans faux puisque la vidéo fait presque une heure et permet de doubler la durée de l’expérience.

  • Le film 5
  • Image 7
  • Son 8
  • Bonus 7
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply