[Critique Blu-Ray] Dangereuse sous tous rapports, électrisante en diable

Pinterest LinkedIn Tumblr +

NDLR: Retrouvez le test technique et des bonus en bas de page.

Avant Philadelphia et Le Silence des Agneaux, Jonathan Demme réalisait avec Dangereuse sous tous rapports une comédie dramatique avant-gardiste, libérée et follement attachante. On découvre le John Hugues qui sommeillait en lui le long d’un road-movie absolument unique en son genre.

A peine le film ouvre-t-il que Lulu embarque Charles, vice-président coincé, en pleine relation infidèle imprévisible. Dès les premières images, l’alchimie qui naît entre un Jeff Daniels au sommet et une Mélanie Griffith électrisante, donne le La de cette comédie romantique déguisée. Faux archétypes inversés (Daniels est la femme et vice-versa), ils produisent des échanges qui nous font rire et vibrer.

Le véritable génie du film tient avant tout dans le juste équilibre tenu par Jonathan Demme. L’écriture revêt les blessures secrètes de chaque personnage d’une légèreté qui rend les moments les plus dramatiques plus prenants. La mise en scène, prodige de discrétion à la photographie sublime, distribue avec parcimonie les cartes de cette comédie irrésistible.

Dangereuse sous tous rapports ressort le 2 Septembre 2015 en Blu-Ray et DVD.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.