[Critique] Barry Seal : American Traffic, un numéro de haute voltige pour Tom Cruise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Barry Seal : American Traffic réunit à nouveau trois ans après Edge of Tomorrow le cinéaste Doug Liman et l’acteur Tom Cruise. Au menu de ce film de haute volée : espions à gogo, Pablo Escobar, drogue, avions et CIA enveloppés d’une sauce scorsesienne.

Tom Cruise dans son élément… Entre les séquences d’aviation ou l’énergie débordante du personnage principal, sans peur et sans limite, l’acteur trouve un rôle taillé à sa mesure. À défaut de donner une dose d’originalité à son interprétation, Tom Cruise apporte son éternel bagou qui pimente le récit. Pour les anti-Tom Cruise, ce n’est certainement pas le film qui va vous faire apprécier le bonhomme étant donné qu’il est omniprésent à l’écran.

Une mise en scène dynamique et inventive. Fortement aidé par le chef opérateur de la Cité de Dieu, César Charlone, Doug Liman signe l’un de ses films les plus aboutis visuellement. La caméra et le montage sont nerveux, mais cela ne nuit jamais à la lisibilité de l’image. Malgré quelques temps morts, Barry Seal se révèle un pur divertissement sans prise de tête avec de beaux morceaux de cinéma. On n’en demandait pas plus.

Barry Seal : American Traffic sort le 13 septembre 2017.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

7,5 Sympa !
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply