[Critique] Alliés pour le meilleur et pour le pire

0

Robert Zemeckis se serait-il assagi  ? Avec Alliés , son dernier bébé, il nous plonge dans une histoire d’amour entre espions dans les années 40. Un hommage aux films d’époque peut-être un peu trop classique pour plaire au plus grand nombre…

Dans la lignée de Casablanca. Difficile de ne pas voir la filiation entre

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 454 times, 1 visits today)

Avis

6 Hommage trop sage
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !