[Critique] Top of the Lake : China Girl S02 E01, la série de Jane Campion de retour au top de sa forme

Après une saison 1 remarquable, la série Top of the lake de Jane Campion et d’Ariel Kleiman nous fait l’honneur de revenir pour une seconde saison.

Série engagée. C’est terminé la Nouvelle-Zélande profonde et patriarcale, maintenant on découvre la métropole et ses environnements obscurs… Et patriarcaux. Comme dans la première saison, le féminisme et son ennemi le machisme sont présents à tous les niveaux de l’histoire et offrent une dimension militante et un traitement fin et intelligent du problème.

Mystère dans les eaux troubles de l’esclavage sexuel. On suit le récit de personnages malsains ou/et dérangés, tous plus fascinants les uns que les autres et tous campés par des acteurs talentueux : Elisabeth Moss bien entendu, Nicole Kidman ou encore la « grande » nouvelle de la série, Gwendoline Christie (Brienne de Torth dans Game of Thrones). En un épisode, on est directement happé par la narration et on meurt d’envie de découvrir la suite !

Top of the Lake : China Girl a débarqué depuis le 27 juillet sur Sundance Channel US et a été présentée dans le cadre d’une séance spéciale pour le 70e anniversaire du Festival de Cannes.

Retrouvez tous nos articles consacrés au 70e Festival de Cannes ici.

Avis

8 Captivant !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Nicolas Diolez

Leave A Reply