[Critique] The Strain : des dents pas assez longues

Au vu du premier épisode, The Strain promettait une série originale, innovante sur ces fameux suceurs de sang aux dents longues. Quelques épisodes de mise en place plus tard, la déconvenue se montre inévitable : le bal des vampires ne surprend plus personne.

La faute pour commencer en revient aux personnages. Les créatures et le scooby-gang se montrent d’une banalité extrême et certains protagonistes, Corey « Ephraim » Stoll en tête, exaspèrent. Laissant de côté le moindre début de second degré, The Strain se prend au sérieux et en devient presque rébarbatif dans sa narration.

Néanmoins le show conserve de l’attrait et cette petite guerre ouverte ne lésine pas sur le spectacle. Distrayant à défaut d’être drôle ou horrifique, The Strain semble garder plusieurs atouts dans sa manche et la saison 2 peut réserver quelques surprises. Mais si jamais la série ne parvient pas à rehausser le niveau, il ne faudra pas hésiter à lui planter un pieu dans le cœur.

Avis

6.5 Passable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply