Test Wolfenstein II : The New Colossus, un portage colossal ?

Suite du premier épisode sorti le 20 mai 2014, Wolfenstein II : The New Colossus a su convaincre les joueurs PS4, Xbox One et PC. Quelques mois plus tard, le titre débarque cette fois-ci sur Nintendo Switch. Qualités, défauts, faut-il faire une croix sur ce portage ?

Les ingrédients sont là. Qu’on se le dise tout de suite, on retrouve tous les éléments qui font le charme de la série. Un scénario complétement barré, des scènes chocs et des affrontements très dynamiques. On se surprend même à redouter chaque cinématique où le destin de vos compagnons peut vite finir tragiquement. La qualité de l’écriture des dialogues s’avère excellente et l’humour (souvent noir) ajoute un peu de gaieté dans ce monde apocalyptique. Une bonne idée sachant qu’il te faudra une dizaine d’heures pour voir le bout de la campagne solo.

Des imperfections gênantes. Malheureusement, le portage ne remplit pas son rôle à la perfection. Bien que la Switch impressionne par la qualité graphique de Wolfenstein II en mode portable, c’est tout autre chose sur la télévision. Les textures deviennent baveuses, les décors sont souvent flous et les chutes de framerate viennent ternir le tableau. Outre cela, la maniabilité pêche également, à cause d’une ergonomie pas forcément adaptée. On peut aussi regretter les défis qui faisaient tout le sel sur les autres consoles…

Wolfenstein II : The New Colossus se trouve être un bon portage mais seulement si vous y jouer en mode portable !

Avis

6.5 Portage presque réussi !

Wolfenstein II : The New Colossus est disponible depuis le 29 juin 2018 sur Nintendo Switch.
Jeu testé sur Nintendo Switch.

  • Graphisme 5
  • Bande-son 7
  • Gameplay 6
  • Durée de vie 6
  • Scénario 8
  • Originalité 7
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Guillaume Chéti

Leave A Reply