Test Steel Division 2 : la guerre, la vraie !

Steel Division 2 prend la relève du premier opus. Exit les obscurs bocages normands, c’est dans les vastes étendues de la steppe russe que les amateurs de stratégie en temps réel pourront s’écharper !

S’il reprend sans rougir les bases de son prédécesseur, déjà raffinées dans la série des Wargame, Steel Division 2 change d’échelle : les affrontements prennent de l’ampleur, les troupes et les blindés sont plus nombreux sur le terrain, lui aussi bien plus vastes. Les batailles entre les forces de l’axe et de l’armée rouge sont à la mesure de la guerre sur le front de l’est : titanesques !

Exigeant, impitoyable, le jeu est à réserver aux plus aguerris, aux commandants qui sauront apprendre de leurs erreurs, à plus forte raison qu’il n’y a pas de tutoriel ! En dehors du manuel du jeu, le débutant sera livré à lui même, à la merci d’une IA retorse, ou, pire, du multijoueur en ligne.

De la stratégie, toujours plus de stratégie !

La principale nouveauté de Steel Division 2 est l’introduction du mode Army General, qui remplace la campagne scénarisée. Le joueur y dirige, au tour par tour, un corps d’armée sur une carte d’état major. Lorsque ses unités affrontent celles de l’ennemi, il peut choisir de laisser l’ordinateur résoudre la bataille suivant les forces de chaque bataillons, ou prendre les commandes et ainsi revenir au système classique de stratégie en temps réel.

Là encore, l’absence de tutoriel se fait cruellement sentir et il faudra quelques parties pour maîtriser les subtilités de la grande stratégie ! Vous avez oublié vos unités antiaériennes ? Observez vos jolis panzer hors de prix se faire laminer par les avions adverses ! Vous avez dépensé tous vos points d’actions pour faire avancer vos troupes ? Vous avez de grandes chances de perdre la prochaine bataille, même contre un bataillon disciplinaire sous équipé et démoralisé !

Notons que le système au tour par tour est concu pour respecter la chronologie des évènements de l’opération Bagration (1944) et vous donne donc l’impression très satisfaisante de prendre véritablement part à l’histoire et, qui sait, d’en changer l’issue !

Aussi accommodant qu’une chenille de T-34, aussi miséricordieux qu’un obus de 88, Steel Division 2 vous plonge sans concession dans l’enfer du front de l’Est. Plus grand, plus ambitieux, le titre satisfera les amateurs de stratégie, et peinera à plaire aux novices.

Avis

8.7 Brutal, génial !

Steel Division 2 est sorti le 20 juin 2019 sur PC
Test réalisé sur PC.

  • Graphismes 9
  • Bande-Son 8
  • Gameplay 8
  • Originalité 8
  • Durée de vie 10
  • Multijoueur 9
  • User Ratings (2 Votes) 10

About Author

Avatar

Leave A Reply