[Test] Tearaway : joli papier cadeau

0

Après Little Big Planet PS Vita, l’équipe de Media Molecule récidive sur la portable de Sony.

Dans Tearaway, vous incarnez votre propre rôle: vous jouez un You qui débarque sans prévenir dans un monde de papier, votre visage apparaissant au milieu du Soleil dans le ciel (ça va les chevilles).

Il va sans dire que vous épouvantez tout le monde. Votre mission sera alors non pas d’incarner, mais bien de diriger un petit personnage à tête d’enveloppe nommé Iota (ou Atoi si vous êtes une fille) qui doit remettre de l’ordre parmi les habitants et surtout délivrer au You (donc vous) un message de la plus haute importance.

Iota peut se plier, rouler, voler, à l’image d’un monde où tout se déchire, se replie et se froisse. Le jeu regorge d’idées et de blagues, combinant absolument toutes les fonctionnalités de la Vita: vous devrez crier, sourire, dessiner, photographier votre environnement, sauter grâce au tactile arrière.

Au fil de l’aventure, on collecte les modèles de papier permettant de reproduire IRL les personnages du jeu. Emballé et emballant, Tearaway est un vrai bonheur, rappelant au passage que le bonheur n’est pas au bout du chemin, mais qu’il est le chemin lui-même.

Tearaway est sortie sur PS Vita le 22 novembre 2013

Article écrit par Arnaud Trouvé

Advertisement
(Visited 9 times, 1 visits today)

Avis

9 Parfait !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.