[Critique] Steak (R)évolution, miam!

Contrairement à ce que son pitch laisse à penser, Steak (R)évolution n’est pas une illustration cinématographique du Top 10 de la viande mondiale. C’est d’abord et avant tout l’interrogation d’un homme, Franck Ribière, qui se demande pourquoi il semble que la France entretienne un retard dans la qualité de son élevage français.

Une impulsion personnelle qui donne la saveur première de ce documentaire réservé au passionné de la viande. Ribière concentre en effet son énergie sur une pédagogie sporadique pas toujours évidente à entreprendre pour le novice, celui-ci se délectant en retour des succulentes dégustations qui lui émerveillent les pupilles. Et puisque les questions d’ampleur écologique ne constituent pas le sujet central, mieux vaut aimer le rouge saignant.

Invitant à une plus savante et aimante consommation de cet aliment ennemi des végétariens, Steak (R)évolution pêche pourtant par sa forme éclatée et peu avenante qui, sur plus de deux heures de film, transforme une belle envie en excès de gourmandise. Un prix sans doute nécessaire à payer pour rendre palpable cet amour carnivore.

Steak (R)évolution est en salles depuis le 5 Novembre 2014.

6 Passable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply