[Critique] Odd Thomas : le fantastique fun

Stephen Sommers (La Momie, Van Helsing, G.I. Joe) quitte le monde des super-productions le temps de se faire un petit plaisir en adaptant un roman de Dean Koontz, sorte de Stephen King du pauvre. Bien lui en a pris puisque si Odd Thomas ne révolutionne pas le fantastique, il a le mérite de le rendre un peu plus fun.

Odd Thomas, joué par l’excellent Anton Yelchin, voit des morts et se sert de ce don pour aider à résoudre des enquêtes. Jusqu’à là rien de bien original. Sans être cousu de fils blancs, le scénario manque de surprise et la mise en scène de Sommers avec un usage aléatoire des ralentis tourne parfois au ridicule.

Cependant Odd Thomas vaut justement pour ce décalage faussement maladroit. Loin de correspondre aux clichés du genre, le film les détourne, à l’image de cette romance bien ancrée dès le début entre Odd et Stormy (magnifique Addison Timlin). Tantôt drôle, tantôt dramatique, tantôt horrifique, le long-métrage navigue entre les genres en conservant un second degré et un plaisir communicatif. On n’en demande pas plus.

Odd Thomas sort en DVD, Blu-Ray et VOD le 12 novembre 2014

Avis

7 Bon film sans prétention
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply