[Rencontre] Pete Rosas : « avec Marvel vs Capcom Infinite nous cherchions à raconter une histoire »

Showing 2 of 2

Quel titre vous a donné envie d’entrer dans l’industrie du jeu vidéo ?

Street Fighter 2. Lorsque je jouais plus jeune, ce que je trouvais extraordinaire c’était de voir des gens accrochés aux bornes d’arcade et ne plus les quitter. Vous savez, c’était comme si l’âge de ces enfants, adultes, adolescents, ne comptait pas. Ils étaient tous égaux et la seule chose qui comptait était : qui est le meilleur ? C’était incroyable de ressentir le respect qu’il y avait entre eux, qu’ils avaient les uns envers les autres, même si au final ce n’était juste que de la compétition vidéoludique. C’est alors que je me suis dit : c’est trop cool, c’est ce que je veux faire ! Je veux jouer à ce type de jeux, et maintenant à Capcom je peux créer ce genre d’expérience pour les autres joueurs.

Quel jeu vous a inspiré pour Marvel vs Capcom Infinite ?

La série a une histoire, qui commence avec X-Men vs. Street Fighter. Les premiers opus nous ont inspiré pour celui-ci car ils possèdent des bases fondamentales. Nous proposons un mode histoire dans ce nouvel épisode, un mode qu’on avait jamais expérimenté jusque là. Pour l’écrire, l’inspiration est venue d’autres médias, comme les comics, les films Marvel, etc.

Qu’est ce que sont les Infinity Stones ?

Ce sont six pierres issues de l’univers Marvel, qui permettent de contrôler les aspects de l’univers. Par exemple, la pierre de réalité, peut la distordre, la changer lorsqu’on l’utilise. Elles étaient auparavant présentes dans Marvel Super Heroes (1995). Dans cet épisode, les pierres ont été complètement réinventées. Vous pouvez les utiliser à n’importe quel moment dans les combats, et leurs actions vous permettent de modifier les règles.

Comment avez-vous choisi les personnages du jeu ?

Durant le processus de sélection des 30 personnages, la première question qu’on se posait était : comment s’incluent-ils dans l’histoire que nous cherchons à construire ? La seconde : quel est leur style de combat ? Avons-nous déjà ce style de combat représenté : des personnages de mêlée, à distance, des gros, des lourds, des légers, etc ? Nous voulions que les joueurs aient un panorama varié.

Pourriez-vous nous en dire plus sur l’histoire ?

Les personnages de l’univers Marvel et Capcom s’allient car Ultron Sigma, souhaite détruire toute vie organique, la changeant en robotique grâce à son Sigma virus. Ils façonnent donc un plan pour retrouver les gemmes d’infinie et contrecarrer ses plans.

D’où vient la musique du jeu ?

Question intéressante ! Il y a deux types de musiques dans le jeu. Pour les personnages de Capcom vous avez une musique assez dansante, optimiste, très entraînante. Pour la musique Marvel, aussi utilisée dans le mode histoire, c’est plus orchestré.

Des DLC ou du contenu supplémentaire sont-ils prévus ?

Nous avons déjà annoncé deux des six personnages supplémentaires qui viendront s’ajouter cette année. On trouvera Black Panther, Sigma, Black Widow, Venom, Winter Soldier et une chasseuse de Monster Hunter.

Quelque chose à ajouter ?

Si vous êtes intimidé par les jeux de combat, Marvel vs Capcom Infinite est très accessible et propose des parties pour le fun. Même si vous n’avez jamais joué à un jeu de combat auparavant, on s’est assuré de faire un tutorial et un mode entraînement pour apprendre ses mécanismes. Si vous souhaitez faire des parties en lignes, une league débutants permet aux joueurs novices d’affronter des adversaires du même niveau. Marvel vs Capcom Infinite permet de découvrir vos personnages favoris sous un nouveau jour.

Marvel vs Capcom Infinite est sorti sur PlayStation 4, Xbox One et PC (Windows) le 19 septembre 2017.

(Visited 1 times, 1 visits today)
Showing 2 of 2

About Author

Co-créatrice d’ITC, grand manitou « Support » du site, toujours prête à soutenir ses « ADC » ou ses rédacteurs, elle encourage de la même manière, corps et âmes, les meilleurs jeux vidéo, qu’ils soient AAA ou petites productions sans prétention. Elle se réserve toujours quelques cartouches pour les baratineurs et les fautes d’orthographes.

Laisser un commentaire