[Critique] Training Day S01E01 : l’entraînement par le bas…

Après Shooter et maintenant Training Day, Antoine Fuqua voit petit à petit sa filmographie adaptée sur le petit écran. Mais même en y insufflant une différenciation dispensable, on aurait préféré un peu de jugeote de la part de CBS qui se plante en beauté.

Emancipation inutile. Si on adore Training Day, le film, c’est surtout pour la performance du protagoniste joué par Denzel Washington, un ripou exécrable. Là, c’est le regretté Bill Paxton qui livre une performance en demi-teinte. Pas vraiment méchant, mais trop sympa pour tenir la distance. Quant au gentil flic, Justin Cornwell respecte la charte du policier intègre alors qu’une histoire de famille vient pointer le bout de son nez, justifiant l’association des deux personnages. C’est facile et surtout inutile.

Visionnage vomitif. Bye bye le cynisme et bonjour les clichés. L’équipe bancale constituée, on trouve donc nos poulets travaillant de concert, l’un entraînant l’autre vers le bien et inversement. Le tout offre des séquences d’action illisibles, fausses et mal rythmées et où Paxton cabotine plus que de raison pour enfoncer le clou. Rendez-nous Denzel qui aurait conclu : « la série Training Day est ringarde à côté de moi ! ».

Training Day est diffusé les jeudi soir sur CBS.

Avis

4 ringard !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply