[Critique] Nés en Chine : la grandeur animale

0

Dernier né de l’écurie Disneynature, Nés En Chine part à la découverte de ce grand territoire sauvage, habitat naturel des pandas géants, panthères des neiges, singes dorées et autres antilopes.

Nature. Ici nulle trace de l’Homme, même la caméra de Lu Chuan s’efface pour laisser toute sa place à une nature aussi belle que cruelle, mais surtout à ceux qu’elle abrite. Des grandes plaines aux montagnes enneigées en passant par une jungle luxuriante, elle se veut témoin privilégié et protectrice farouche d’un cycle de la vie sans cesse renouvelé. Le tout parfaitement conté par la voix envoûtante de Claire Keim.

Plus démonstratif qu’informatif, plus poétique que documentaire, la belle aventure sauvage aurait gagné à être plus équilibrée, trop avare en informations, préférant narrer avec finesse les légendes et les mythes d’une Chine d’un autre temps.
Résolument tourné vers les plus jeunes, sans pour autant en oublier les plus grands, Nés en Chine met de côté une autre réalité de ces fabuleux animaux, celle d’espèces classées en voie de disparition. Sans être moralisateur, il aurait été bon d’en faire mention, ne serait-ce même que pour éveiller une conscience seulement émerveillée par la beauté et la « mignognitude » de ceux qui sont sur le point de disparaître.

Nés en Chine sort en salles le 23 août 2017.

Advertisement
(Visited 119 times, 9 visits today)

Avis

8.5 Pandi panda
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Morgane

Petit koala accro aux sorties et aux découvertes culturelles (autant qu'aux feuilles d'eucalyptus et au chocolat). Malgré mon amour incontesté pour le sommeil (normal pour un koala) je reste toujours à l'affût du prochain événement à vous proposer.

Réagissez !