Critique Mortel : vous n’en reviendrez pas !

Mortel – petit guide de survie à la mort est un ouvrage sans tabou, plein de bon sens et d’humour pour nous aider à apprivoiser la mort.

Mortel n’y va pas par quatre chemins pour nous parler de ce qui est probablement pour l’Homme la plus grande peur de tous les temps ! Dans cet ouvrage, l’auteur du podcast du même nom, Taous Merakchi – alias Jack Parker – met son expérience, ses recherches et ses propres contradictions à notre service. Son objectif ? Nous aider à apprivoiser – si ce n’est la mort – notre peur de celle-ci. Un livre ambitieux et audacieux qui nous invite intelligemment à poser un autre regard sur le plus grand bouleversement de nos existences.

« Le deuil est un désordre. C’est un grand chambardement qui fiche tout en l’air, et personne ne sait où les pièces vont retomber ni dans quel ordre. Tout ce qui était établi et stable avant devient soudainement bancal, et chaque lendemain est une surprise incertaine. »

Critique Mortel1

Une approche réconfortante

« Déjà, pas de panique, ça arrive à tout le monde. Oui c’est inévitable, et oui, ça fait un peu peur, c’est normal. » nous dit l’auteur. Le cadre est posé ! Pas question de prendre des pincettes, de tourner autour du pot ; de faire comme si, sur un malentendu qui sait, on pouvait espérer passer entre les mailles de son filet… [Spoiler] Non, la mort, personne n’y échappera. Dans le grand jeu de la vie, on finit tous par perdre !

Et finalement, c’est plutôt chouette de lire les choses telles qu’elles sont. De lever le tabou. De dédramatiser un sujet qui met habituellement tant de lourdeur dans nos vies. Mais aussi et surtout, ce qui fait du bien, c’est l’approche sincère de Taous Merakchi qui ne fait pas semblant d’avoir balayé toutes ses craintes sur ce sujet qui la fascine. Car n’est-ce-pas ça finalement, l’acceptation ? S’autoriser à avoir peur, à avoir mal, à ressentir le tourbillon d’émotions qui portent la mort… mais sans les laisser nous paralyser, nous asphyxier.

MDR !

À travers ces pages, on fait donc un grand tour du propriétaire ! Ainsi, on découvre les différents métiers de la mort, du médecin légiste ou du conseiller funéraire, à d’autres auxquels on pense moins comme l’agent d’entretien de scènes de crime ou le clown d’enterrement ! On navigue à travers le deuil, chez nous mais aussi au-delà de nos frontières, à la découverte de rituels parfois très étonnants. Et puis, on réfléchit à d’autres manières d’appréhender la mort, ou encore à comment bien mourir !

« Si vous avez l’intention d’être enterré.e dans un cercueil ultra-tuné avec des néons et un revêtement strassé, je vous conseille donc de commencer à mettre de côté tout de suite pour éviter à vos proches de tomber dans les vapes devant la facture. »

Et comment mieux dédramatiser un sujet qu’en l’enrobant d’un peu d’humour, voir d’une pointe de cynisme ? Le dosage est ici parfait. En effet, le contenu est suffisamment sérieux et documenté pour nous faire réfléchir à travers une quinzaine de thématiques, et le ton juste assez décalé pour qu’à aucun moment le sujet ne nous crispe ! Et nous avons eu l’occasion de tester pour vous : en plein deuil, ce petit guide de survie à la mort est une lecture qui fait du bien et aide à retrouver un peu de perspective.

Mortel, de Taous Merakghi, est paru le 04 novembre 2020 aux Éditions Marabout.

Critique Mortel

Avis

9.0 Efficace !
  • 9
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Amoureuse des mots et des émotions, vous retrouverez ma plume ici - dans les rubriques théâtre, littérature, et cinéma - et ailleurs... ! Écrivain, globe-trotter, passionnée par la vie, tout est pour moi prétexte à l'inspiration et à la créativité. Viens, je t'emmène...

Leave A Reply