Critique Manga Re:Load tome 1 : du polar Hard Boiled chargé à bloc !

0

Décidément, entre Silver Wolf et Red:Load, ce début d’année 2018 ne sera pas des plus gentils côté manga. Non, ici on fait dans le crasseux, les poings et le plomb, car rien de tel que de sentir l’odeur du sang au petit matin.

Du Hard Boiled pur jus. Si le premier tome de Re:Load vous rappelle des œuvres comme Sin City, c’est normal. Le manga s’inscrit dans la tradition du polar Hard Boiled, mettant en scène un ex-flic qui n’a rien à perdre pour protéger une gamine d’un clan Yakuza. Personnages torturés, trahisons et violence omniprésente, tous les ingrédients sont réunis pour qu’on retienne notre respiration à chaque page.

L’ombre et le soleil. Bien que le polar « dur à cuire » (l’argot français de Hard Boiled) se définit dans son absence de manichéisme, on note tout de même que Re:Load cherche dès ce premier tome à introduire une dichotomie entre les ténèbres et la lumière. Bien que notre méchant flic ait abandonné tout espoir, son contact avec la petite Makoto va éveiller en lui une sensation oubliée. On rentre ainsi dans le domaine religieux où ce symbole de pureté peut, à terme, le nettoyer de ses péchés. Mais on ne saurait encore trop s’avancer sur un quelconque dénouement heureux, on n’y croit pas beaucoup…

Le premier tome de Re:Load est sorti le 07 février 2018 chez Doki Doki

Critique Manga Re:Load tome 1 : du polar Hard Boiled chargé à bloc !

© Doki Doki

 

Advertisement
(Visited 50 times, 4 visits today)

Avis

8.5 Poisseux
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !